ÉVÉNEMENTS AU TECHNOPÔLE ANGUS : Vues d’Angus, une série de conférences historiques gratuites sur le Quartier Angus

26 avril 2024

Partagez la nouvelle

En organisant une série de conférences captivantes, la Société de Développement Angus offre une opportunité unique de plonger dans les méandres fascinants de l’histoire d’Angus. Cette série de conférences données par notre spécialiste Gaétan Nadeau, auteur de deux livres sur Angus, ne se limite pas à une simple rétrospective, mais sert également de rappel essentiel de l’importance de connaître et de comprendre le passé pour mieux appréhender le présent et façonner l’avenir. En explorant l’histoire d’Angus, nous découvrons non seulement les racines profondes qui nourrissent son identité, mais également les leçons précieuses qui peuvent éclairer nos choix et nos actions dans le monde moderne.



Conférence Vues d’Angus #1 : 1885 – 1904 : Le commencement des Ateliers Angus — COMPLET

21 mai 2024, 19h, salle commune de l’Édifice Bernard-Lamarre, 2901 Rachel-Est, 2e étage, Montréal

L’histoire des Ateliers Angus débute en 1885 alors qu’un regroupement de gens d’affaires achète tous les terrains disponibles entre la rue Notre-Dame et le boulevard Saint-Joseph du sud au nord et de Bourbonnière à Moreau de l’est à l’ouest.

Au même moment, le Canadien Pacifique lutte pour sa survie financière. La révolte des métis de l’Ouest canadien viendra sauver la mise et laisser place à un tentaculaire mouvement de colonisation qui changera à tout jamais l’histoire du Québec et du Canada.

Le choix de l’emplacement des Ateliers Angus est le résultat de luttes économiques et politiques féroces où se mêlent le curé Labelle, l’armateur Hugh Allan, les commerçants de Québec et les élus de Montréal, sur fond de coup d’État à Québec. Avec, à la carte, une faillite appréhendée pour le Québec.

RSVP à info@​sda-​angus.​com, places limitées à 40 personnes.


Conférence Vues d’Angus #2 : Angus et le syndicalisme au Québec en 1900 

28 mai 2024, 19h, La CaféShop, 4090 Rue Andre Laurendeau, Montréal

Syndicats britanniques, syndicats internationaux ou américains, chevaliers du travail, syndicats catholiques, le monde ouvrier est en pleine ébullition en 1900. Les corporations de métiers, d’origine médiévale, cèdent le pas au syndicalisme moderne.

Le Canadien Pacifique pratique une politique agressive d’importation de main‑d’œuvre ouvrière. Pour y parvenir, des représentants du CP écument l’Italie, les rues sordides de Londres et l’Autriche-Hongrie. Ces transferts massifs de population viennent ébranler le tissu social, économique et urbanistique de Montréal.

En 1908, une grève importante a pour objectif de paralyser le Canadien Pacifique et donc le pays au complet, afin de forcer une négociation de bonne foi des conventions. C’est la première grève industrielle au Canada, c’est-à-dire une grève qui touche l’ensemble d’une entreprise et non seulement un corps de métier. La grève est un échec, mais les relations de travail ne seront plus jamais les mêmes.

RSVP à info@​sda-​angus.​com, places limitées à 40 personnes.


Conférence Vues d’Angus #3 : Angus et les guerres — COMPLET

4 juin 2024, 19h, Agora de la Caisse d’économie solidaire Desjardins, 4051 rue Molson, Montréal

Sur le site des Ateliers, la guerre des Boers a laissé une étonnante marque. Dès 1906, il y a une milice au sein d’Angus. L’été venu, les miliciens vont à Petawawa jouer du canon.

La Première Guerre mondiale (19141918) entre à Angus sous la forme d’un problème logistique trivial : nourrir les milliers de chevaux acheminés au front. Le problème réglé, on passe aux munitions pour les canons. On craint alors les dynamitards et les attaques chimiques.

On recrute d’abondance au sein du Canadien Pacifique et d’Angus, sans négliger les aspects politiques et le bon usage de la propagande, et ce d’une façon insoupçonnée.

La Deuxième Guerre (19391945) laisse place à la production de chars d’assaut, les Valentine, et des moteurs pour les corvettes de la marine canadienne. Il y a alors 12,000 personnes qui s’activent sur le site des Ateliers Angus. Les francophones font leur entrée au sein des Ateliers et s’empiffrent de modernité, non sans conséquences.

RSVP à info@​sda-​angus.​com, places limitées à 40 personnes.



⬛ Biographie du conférencier :

Détenteur d’une maîtrise en droit de l’université de Montréal, GAÉTAN NADEAU a travaillé à la Ligue des droits et libertés du Québec et à l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF). Il fut actif en politique, à titre de recherchiste et de rédacteur ou d’attaché politique aussi bien à l’Hôtel de ville de Montréal, qu’aux paliers provincial et fédéral. Il occupa le poste de chef du NPD Québec en 1989.

Auteur de deux livres liés à Angus ; un sur l’histoire des Ateliers Angus (19041992) et l’autre aborde l’histoire de la Société de développement Angus (19922019) : Angus, du grand capital à l’économie sociale, 2019, Fides- Angus, un roman social et économique, 2019, Fides.